Cuir, cuire! Cui-cui!

Publié le par haevenly

Cuir, cuire! Cui-cui!

Il fait beau, il fait chaud, la vie coule comme une chanson...

Et ouais, les beaux jours sont de retour, les kékés aussi.

Les Kékés.

Mais si!

Ces mecs en short/bermuda, en tongs ou chaussure en toile, avec des débardeurs pour exhiber leur absence de muscles et leur biceps tatoués.

Ceux qui roule sur des grosses cylindrés pour se la péter, la plupart du temps avec des demoiselles accrochées à eux comme des koalas, vêtues de sandalette et de mini shorts qui ferment les yeux super fort parce qu'elles ont super peur!

Oui, voilà, les kékés!

Je le dis souvent: mieux vaut avoir chaud que de se retrouver avec la peau du cul greffée sur les bras!

Donc même avec une chaleur étouffante mieux vaut s'équiper bien!

Jean, chaussures, veste de motos (idéalement en cuir ça protège mieux en cas de chute), et des gants!

Alors certes, au feu rouge on cuit, à tel point qu'on pourrait faire griller du bacon et un œuf au plat - idéal si t'as pas encore pris ton petit-dej' - et que tu ne rêves que d'une chose: que ce feu passe au vert pour t'aérer et rentrer chez toi histoire d’essorer ton t-shirt détrempé tellement t'as transpirer et prendre une douche!

Ca te fait le sauna gratuit!

Mais au moins, si tu te tartes la tronche sur le bitume - qui doit avoisiner les 50 degrés entre le soleil et les pneus - t'aura pas l'air d'un steak haché.

Publié dans sur la route

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article